Agences de recouvrement : comment réagir ?

La première chose à faire

Quand vous recevez un courrier émanant d’une agence de recouvrement, la première chose à faire est de vérifier si vous êtes effectivement redevable de quelque chose à l’égard du créancier donneur d’ordre.

Si tel est le cas, le mieux que vous puissiez faire est évidemment de rembourser votre dette.

Si, au contraire, vous estimez que les griefs qui vous sont reprochés ne sont pas fondés, il est important de réagir dans les meilleurs délais au courrier, idéalement par lettre recommandée à l’agence de recouvrement mais aussi d’envoyer une copie de votre réponse directement au créancier. Précisez les raisons pour lesquelles vous estimez n’être redevable de rien et contestez les revendications qui vous sont adressées.

A savoir
Même si la facture qui vous est réclamée porte sur une commande que vous n’avez peut-être jamais passée, nous vous conseillons vivement de la contester officiellement. En effet, une absence de réaction de votre part pourrait être interprétée comme une acceptation. Il vous suffit de renvoyer la facture barrée avec la mention « jamais commandé ». Par sécurité, envoyez-la toujours pas recommandé.

Si vous estimez, par exemple, que la qualité du produit reçu ne répond pas à vos exigences, adressez à l’agence de recouvrement la copie de votre lettre initiale de contestation adressée au vendeur.

Ne vous contentez pas de téléphoner à l’agence de recouvrement car vous risquez non seulement de ne pas toucher le bon interlocuteur. Mais vous aurez aussi difficile, par la suite, de prouver votre bonne foi en cas de contestation.

Conseils pour traiter avec l’agence de recouvrement

  • Si le rappel de l’agence de recouvrement est bien justifié mais que vous vous trouvez dans l’impossibilité de payer immédiatement, demandez par écrit au créancier un règlement échelonné de paiement. Ce dernier n’est, toutefois, pas tenu de l’accepter. Sachez aussi que les frais supplémentaires liés à un règlement tardif seront à votre charge ;
  • Si la facture a été, entretemps, régularisée, envoyez la preuve de paiement à l’agence ;
  • Si le courrier de rappel mentionne des frais supplémentaires, sachez que l’agence de recouvrement n’a pas le droit de vous compter de tels frais. Seuls des intérêts de retard ou une éventuelle clause pénale prévus dans les conditions générales du créancier peuvent vous être réclamés.

Autres conseils utiles

  • Ne signez rien. Certaines agences de recouvrement vous demandent parfois de signer des documents. Vous risquez, sans le savoir, de signer une reconnaissance de dettes, même si cela est interdit par la loi. Contentez-vous seulement, éventuellement, de signer un plan de paiement à l’amiable ;
  • Montrez-vous proactif : prenez les devants. Adressez des copies à l’agence de recouvrement de tous les courriers éventuels déjà échangés avec le vendeur. Conservez aussi toujours des copies de tout ce que vous recevez et envoyez ;
  • Enfin, si vous estimez que l’agence de recouvrement adopte une attitude contraire à celle prescrite par la loi, n’hésitez pas à porter plainte auprès de la Direction générale Contrôle et Médiation.