Choisir son bureau de recouvrement

Il existe de nombreux acteurs privés – société ou bureau de recouvrement – qui peuvent vous accompagner tout au long de la procédure : n’hésitez pas à demander un devis, une réponse vous sera faite dans les 48 heures.

L’expertise d’un bureau de recouvrementSociété de recouvrement

Une societe ou un bureau de recouvrement doit être capable de vous rassurer dans votre procédure de récupération d’impayé. Elle doit pouvoir vous garantir trois éléments :

  • Une garantie financière traduite par exemple, par un bilan solide ou la présence de comptes bancaires affectés à la seule réception des fonds conformément aux exigences légales.
  • Une garantie morale s’appuyant sur une solide expérience en matière de recouvrement de creance, un respect de la réglementation et une relation client basée sur la confiance, la proximité et la transparence.
  • Une garantie technique avec un parc informatique adapté et performant pour proposer par exemple, des services complets en gestion de crédit et ainsi raccourcir les délais d’encaissement des factures.
A savoir

Plus d’une facture sur trois payée en retard

Pire : près de 8% d’entre elles ne seront jamais payées. Un manque à gagner considérable pour les petites et moyennes entreprises :

  • Les factures impayées ont coûté 9,15 milliards
    aux entreprises belges en 2010
  • Elles sont à l’origine de 25% des dépôts de bilan

Des services performants

Une grande majorité d’entreprise est confrontée à un moment ou à un autre à la délicate question de la récupération créances Belgique. Un bureau de recouvrement doit être en mesure d’agir vite et bien, pour d’une part, récupérer la créance et d’autre part, préserver la relation client.

L’établissement de cet équilibre – fragile et délicat – constitue la principale difficulté d’un bureau de recouvrement : la preuve de son savoir-faire s’établit ici. Il s’agit aussi bien de compétences juridiques pertinentes que de compétences relationnelles et de soutiens. Cela se traduit concrètement par des outils et services pertinents comme la gestion des débiteurs, la mise en place de mesures préventives, etc.

Six conseils pour choisir votre bureau de recouvrement

  1. La simplicité
    La mise en relation avec un bureau recouvrement de créances doit être simple : un email, un coup de téléphone ou un fax doit suffire pour établir le contact.
  2. La réactivité
    Si un e-mail ou un fax ne suffit pas à susciter leur intérêt et que par conséquent, il demeure silencieux, optez pour un autre organisme de récupération des impayés. Leur réactivité est primordiale dans ce genre de questions.
  3. L’information
    Un seul contact dans le bureau de recouvrement doit vous délivrer les informations sur votre dossier : étapes réalisées dans la procédure à l’amiable ou judiciaire, transferts des montants, etc.
  4. Transparence des commissions / frais
    La commission ou les frais ne sont à payer que si le recouvrement de factures est avéré et seulement, au moment où il est effectué. La société de creance choisie ne doit pas demander des frais supplémentaires inattendus.
  5. Des solutions de recouvrement privilégiant l’économie
    Le recouvrement de créances à l’amiable est à privilégier dans tous les cas. En cas d’échec, le bureau de recouvrement choisi doit accepter de n’être pas rémunéré : c’est la pratique « No cure, No pay » Lors d’une action en justice, il doit être en mesure de vous proposer des solutions professionnelles et économiques avantageuses.
  6. Un réseau international
    Le bureau de recouvrement doit être bien implanté dans le monde pour répondre aux besoins de clients implantés dans plusieurs pays. Ses relations privilégiées étofferont ses compétences et ses conseils en matière de droit international des affaires.

creances