Quels sont les services de recouvrement proposés par les agences ?

Vos clients ne paient pas leurs factures à votre égard et vous hésitez à contacter une agence de recouvrement ? Que peut-elle faire pour vous ? Focus sur les services de recouvrement proposés.

Les services de recouvrement proposés

Une agence de recouvrement peut vous proposer des services de recouvrement entrant dans deux phases distinctes : le recouvrement à l’amiable et le recouvrement judiciaire.

L’entreprise, dès réception de votre dossier, entame directement la procédure à l’amiable afin de conserver votre image intacte auprès des autres sociétés :

  • Rédaction et envoi d’une lettre de mise en demeure à votre débiteur.
  • Prise de contact téléphonique, dans le cas où vous n’auriez pas reçu de nouvelle de votre client après l’envoi de la lettre de mise en demeure.
  • Rencontre de votre débiteur si celui-ci conteste la facture. Il est alors possible de négocier sur le montant de la dette impayée.

Si le service de recouvrement à l’amiable n’aboutit pas au paiement volontaire du débiteur, l’agence de recouvrement peut alors lancer une procédure judiciaire en prenant contact avec ses avocats et huissiers de justice. Elle vous proposera alors de :

  • Constituer le dossier judiciaire à présenter à leur collaborateur.
  • Suivre attentivement la procédure judiciaire et vous tenir informé de l’avancée des choses.
  • Prendre en charge les frais d’avocat (pour certaines agences de recouvrement).
  • Veiller à l’exécution rapide du jugement, rendu par le tribunal.

Le rachat de créances

Parmi les services de recouvrement proposés par une agence, certaines vous suggèreront de racheter vos créances. Cette procédure vous permettra de récupérer immédiatement les sommes qui vous sont dues et d’ainsi alléger votre trésorerie. Cette pratique est généralement d’actualité dans le secteur bancaire, mais les agences de recouvrement l’ont étendue au reste des entreprises. Elle n’est cependant exercée que par certaines agences.

Les pratiques interdites

Toutes les agences doivent respecter la loi sur le service de recouvrement du 20 décembre 2002. Cette loi répertorie quelques pratiques interdites :

  • Dans la lettre de mise en demeure et lors de tout contact avec le débiteur, il est formellement interdit de donner l’impression que les démarches sont effectuées par une autorité judiciaire, que ce soit par la forme ou par la dénomination commerciale.
  • Les menaces à caractère judiciaire, par exemple une saisie immobilière, ne sont pas tolérées. Une agence de recouvrement n’est pas habilitée à le faire.
  • Si l’entreprise de recouvrement contacte un voisin ou un membre de la famille du débiteur, les sanctions peuvent être lourdes. En effet, il est formellement interdit de tenter de recouvrer une dette auprès d’une personne qui n’est pas le débiteur.